Mois: mai 2017

De la nécessité de l’expression d’un besoin.

Me voilà revenu du Mali, il y a un temps déjà. J’ai revu mes amis, j’en ai rencontré d’autres. Je me suis surtout imprégné de cette convivialité et de cette empathie qui font que tout contact prend un simple goût de bonheur. J’ai aussi compris plusieurs choses. La première, et elle me semble importante pour la mettre en tête de ces réflexions, concerne l’approche d’un problème. Son identification doit pouvoir se faire en parfaite symbiose avec ceux qui y sont confrontés et []